Skip to content

Nos vignerons

Domaine Ferme Saint Martin

Domaine Ferme Saint Martin

C’est sur d’anciens vergers, à Suzette, aux pieds des dentelles de Montmirail que le domaine de la Ferme Saint Martin s’étend. Dans les années 50, tout commence avec Aimé et Yvonne Jullien, jeunes agriculteurs, qui exploitent 13 hectares de la Ferme Saint Martin en polyculture : vignes, oliviers, abricotiers ou encore cerisiers. Mais c’est par un coup du sort que l’histoire du vignoble de la Ferme Saint Martin débute réellement : une vague de froid dévastatrice s’abat sur la ferme pendant l’hivers 1956. Aucun olivier ne résiste et les vignes et autres arbres fruités sont partiellement gelés. Cependant, il en aurait fallu plus pour décourager Aimé qui replanta le verger en vigne. Le domaine prend alors naissance en 1964 et est véritablement lancé dès les années 70. Guy, le fils d’Aimé, prend la tête du domaine à ses 20 ans et affirme rapidement sa volonté de produire des vins naturels. La conduite du vignoble en Agriculture Biologique est adoptée en 1998. Au fil du temps, le vignoble se développe et c’est aujourd’hui Thomas, le fil de Guy Jullien qui exploite les 25 ha de vignes sur appellations Beaumes-de-Venise, Ventoux et Côtes-du-Rhône.
Les efforts produits par le vignoble paient et sont salués par la critique.

A la vigne, l’approche est totalement naturelle pour préserver la vie des sols, la faune et la flore : labour, couvert végétal, aucun produits chimiques de synthèse ou un peu de cuivre. Au chai, l’objectif est de laisser s’exprimer pleinement le terroir et le cépage. Pour assurer la qualité de la vendange, celle-ci est récoltée manuellement et les raisins sont triés une première fois à la vigne et une seconde fois au chai. Aucun intrant n’est ajouté au cours de la vinification : pas de levures exogènes ni de soufre. Seule une faible quantité de soufre est ajoutée avant la mise en bouteille pour assurer la conservation du vin.

Le domaine de la Ferme Saint Martin élabore ainsi des vins natures, sincères et représentatifs de leur terroir. Ce sont de véritables pépites.

Nous vous recommandons de (re)découvrir différentes cuvées :

La cuvée « Beaume de Venise, les terres jaunes » est la cuvée la plus représentative du domaine. Elle est issue de l’assemblage de Grenache et de Syrah, tous deux cultivés sur des sols argilo-calcaires de couleur jaune. Ces deux cépages sont ici en parfaite harmonie : le grenache apporte toute sa générosité et la Syrah ces notes épicées et son emprunte florale. Un vin généreux et puissant !

La cuvée « Beaume de Venise, Constantia » présente des notes caractéristiques de la syrah (cacao, fruits noirs et rouges, fruits cuits, poivre, violette, épices). La bouche est dense et charnue. Elevé en fût de chêne, l’apport de bois reste maitrisé. Les tanins sont ronds et le boisé bien fondu rehausse les notes de fruits rouges.

La cuvée Gérine en appellation Ventoux vous séduira par ses notes de fruits et de baies sauvages ainsi que sa bouche élégante et délicate.